Vous êtes un·e professionnel·le

Bienvenue sur notre page dédiée aux professionnel·le·s engagé·e·s dans la lutte contre les mutilations génitales féminines (MGF). Cette page a été conçue pour répondre à vos questions et offrir une multitude d’outils et d’informations cruciales.

Ressources

Que vous cherchiez des ressources éducatives, des vidéos instructives, des formations adaptées ou des conseils pratiques, vous trouverez ici un point central pour renforcer vos compétences, élargir votre compréhension et améliorer votre engagement envers la prévention et l’éradication des MGF. 

Rejoignez-nous dans notre mission commune de promouvoir la sensibilisation, l’éducation et le changement positif dans la lutte contre les MGF.

Que sont les MGF ?

Les mutilations génitales ou mutilations sexuelles féminines sont « des interventions qui altèrent ou lèsent intentionnellement les organes génitaux externes de la femme pour des raisons non médicales ». (OMS, 2014)

Je recherche des outils

Explorez nos ressources variées, allant de documents juridiques aux vidéos informatives, en passant par des études approfondies et des colloques inspirants.

E-Campus

A venir

Le détectomètre

Le détectomètre est destiné aux professionnel·le·s. Il vise à établir un protocole d’orientation, aide à identifier les actions à entreprendre pour protéger les filles et assurer un suivi d’une fille déjà excisée et de ses soeurs à risque de l’être, dans le dialogue, si possible, avec les parents et l’enfant

Je veux me former

Le GAMS Belgique investit dans les formations des professionnel·le·s en contact avec les personnes concernées par les MGF, dans différents secteurs : social, santé, éducation, asile, police, petite enfance.

Accompagnement multidisciplinaire

Les deux centres hospitaliers multidisciplinaires en Belgique accompagnent de manière holistique les femmes et filles ayant subi une mutilation génitale féminine.

Les violences basées sur le genre dans le contexte de l’asile

Le hub “GBV & Asylum” regroupe 15 fiches avec pour objectif d’améliorer l’identification et l’accompagnement des personnes qui ont subi des violences basées sur le genre (physiques, psychologiques et/ou sexuelles dans tout le réseau d’accueil belge.

Exit