Accompagnement psycho-social

Accueil individuel

Le GAMS offre un service d’accueil, d’orientation (médico-psychosocial et juridique) et d’accompagnement psycho-social si nécessaire selon la situation, les besoins et les demandes des personnes (soutien au niveau de la procédure d’asile, recherche d’hébergement, recherche de services médico-psychosocial, juridique, certificats médicaux, opérateurs alpha et formations, AMU, colis alimentaires, démarches regroupement familial, accompagnement aux CPAS, entre autres). Le GAMS reçoit les personnes concernées par les MGF, les mariages forcés et autres types de violences de genre, en procédure d’asile, hors procédure d’asile (séjour illégal), réfugiées reconnues, régularisées, venues en Belgique par regroupement familial ou autres biais. Les entretiens individuels de premier accueil et orientation se font sur RDV au siège social à Bruxelles et dans les antennes entre 9h et 17h. Chaque personne est reçue en entretien individuel pour constituer un dossier, faire leur inscription (si elle le souhaite), identifier ses besoins et demandes, le type de soutien et la mise en place d’un accompagnement si nécessaire.  Les difficultés rencontrées dans l’accompagnement des personnes sont principalement par leur condition de sans-papiers et par conséquence sans revenus, perte ou manque d’autonomie, sans domicile fixe et sans droit aux aides sociales augmentant leur vulnérabilité et risques de subir des violences physiques, psychologiques, sexuelles et économiques telles que viols, prostitution, harcèlement sexuel, l’exploitation économique et domestique, violence conjugale et intrafamiliale, entre autres.

Envie d’un rendez-vous avec le service social ?

En fonction de votre lieu de résidence :

Accompagnement psychologique

AnnalisaDepuis 2009, il est également possible de bénéficier d’un accompagnement psychologique et art-thérapeutique au sein de l’association. Les thèmes travaillés concernant l’excision (images récurrentes mettant en scène une excision, phobie de la sphère sexuelle, évitement des relations affectives et sexuelles, interrogations par rapport aux femmes non excisées,…) mais pas seulement. Les préoccupations amenée en entretien sont très actuelles et concernent également des difficultés de la vie au quotidien d’un centre d’accueil, par exemple, de pertes de repères sociaux, de troubles du sommeil, d’un sentiment insécurité, une estime de soi faible, une incapacité de voir le futur, des difficultés relationnelles,…
Après le premier entretien au cours duquel, est évaluée la demande, le psychologue et la personne en demande décident de la fréquence de leur rdv. Habituellement, il s’agira d’un rendez-vous d’1H tous les 15 jours. En cas de situation particulièrement complexe ou de personne en situation précaire, les rendez-vous ont lieu toutes les semaines.
La psychologue poursuit actuellement, une formation d’art-thérapie auprès de l’école Rhapsodie à Bruxelles. Depuis, les consultations ont une allure différente des années précédente. En plus des outils « classiques » utilisés tels que la thérapie verbale et la relaxation, il est également proposé aux femmes en suivi, une attention psychocorporelle ainsi qu’un accompagnement art-thérapeutique, les deux se complétant. L’art-thérapie, comme son nom l’indique, est l’exploration du monde intérieur de la personne par la personne elle-même, par le biais de médias artistiques tels que la peinture, le collage, l’argile, la danse, la musique,… En pratique, à partir de métaphores et de symboles présents dans la parole, le thérapeute propose à la personne une mise au travail créatif à l’aide des outils de son choix.

Envie de consulter la psychologue ?