Légaliser l’excision en pratique médicale?

[C]e geste est largement sous-estimé puisqu’il peut avoir des conséquences dramatiques sur la sexualité féminine sans compter les séquelles physiologiques, psychologiques et traumatiques. “Lorsque la fillette est sous anesthésie et ne se débat pas, les médecins peuvent avoir tendance à enlever plus. De plus, cette zone est tellement petite à cet âge-là, qu’il est rare qu’on ne touche pas le clitoris”

Article Le Soir

No Replies to "Légaliser l'excision en pratique médicale?"