Rapport – Prévenir et répondre aux MGF dans les situations d’urgence et humanitaires

Entre octobre et novembre 2020, 76 expert.e.s de 44 organisations dans 31 pays se sont réunis en ligne pour participer à plusieurs sessions de dialogue virtuel avec les parties prenantes en prévision de la réunion du groupe de travail des donateurs sur les MGF les 16 et 17 novembre 2020. Les discussions en ligne se sont concentrées sur la « prévention et réponse aux MGF dans les situations d’urgence et les contextes humanitaires » dans le but explicite de formuler un ensemble concret de recommandations aux donateurs et aux principaux acteurs sur le terrain.

Contexte du dialogue

Le dialogue a été organisé par AIDOS, le GAMS Belgique et le réseau européen End FGM dans le cadre du projet « Building Bridges between Africa and Europe to tackle FGM », soutenu par le programme conjoint FNUAP-UNICEF sur les MGF. Il s’appuie sur le travail de la Communauté de pratique sur les MGF (CoP FGM), qui fournit des espaces virtuels pour la discussion collective, les idées et le partage d’informations sur les mutilations génitales féminines, tout en appliquant une perspective « Building Bridges » (axée sur l’Afrique et l’Europe).

Voir également: Webinaire CoP-MGF : Prévenir et répondre aux MGF dans les situations humanitaires  – GAMS

Les résultats

À l’issue de la série de réunions des parties prenantes, un rapport a été produit, compilant les résultats du dialogue international, et le webinaire « Ne laisser personne derrière : l’objectif 5.3 dans les situations d’urgence » s’est tenu le 12 novembre 2020 pour présenter ces conclusions et recommandations.

Rapport :

Lire le rapport en anglais

Lire le résumé du rapport en anglais

Webinaire :

Regarder le webinaire

Lire la synthèse du webinaire en anglais

Lire la synthèse du webinaire en français


No Replies to "Rapport - Prévenir et répondre aux MGF dans les situations d'urgence et humanitaires"