Webinaire « Féminisme et antiracisme : perspectives pour la lutte contre les MGF en Belgique »

Le mardi 19 mai 2020, le GAMS Belgique, association qui lutte depuis plus de 20 ans contre les mutilations génitales féminines (MGF), a abordé à travers un webinaire la question des MGF en Belgique dans une réflexion intersectionnelle croisant approches féministes et antiracistes.

(Re)voir le webinaire

Lisez la synthèse du webinaire du 19 mai 2020 (pdf) :

Synthèse

Découvrez la synthèse slammée de Lisette Lombé (Youtube) :

Slam


Pourquoi ce webinaire ?

La récente actualité au niveau européen témoigne de l’importance, aujourd’hui plus que jamais, de déconstruire les idées reçues sur les MGF. Le 10 février 2020, deux jours avant le vote du Parlement européen d’une résolution sur une stratégie pour en finir avec les MGF dans le monde, les groupes d’extrême droite ont introduit une contre-résolution instrumentalisant la lutte contre les MGF à des fins politiques islamophobes et racistes, les étiquetant comme une pratique « barbare » et « un problème musulman ». Cette contre résolution n’a heureusement pas été adoptée.

Quatre ans après la première parution du guide « Mutilations sexuelles : déconstruire les idées reçues » du GAMS Belgique, du travail reste encore à accomplir afin de déconstruire les idées selon lesquelles les MGF seraient une pratique « barbare » perpétrée dans la religion musulmane et n’ayant cours qu’en Afrique subsaharienne.

Déconstruire les discours autour de l’excision

Créer le dialogue autour des fausses représentations dont font l’objet les MGF apparaît nécessaire pour prévenir l’instrumentalisation politique, ne pas nuire aux femmes concernées.

Les MGF ne sont pas à associer à une religion ou à un continent. Parmi les communautés concernées, on trouve des groupes musulmans, chrétiens, animistes, issus de diverses régions d’Afrique, du Moyen-Orient, d’Asie Pacifique. Pourtant, les discours les entourant en Belgique et en Europe peuvent être emprunts d’islamophobie ou de racisme.

  • Comment les idées reçues autour des MGF affectent-elles les communautés concernées par cette pratique ?
  • Quels sont les liens possibles et nécessaires entre lutte antiraciste et lutte contre les MGF ?
  • Comment sortir d’une pensée passéiste et européo-centrée et construire des réflexions propices à l’indépendance et l’empowerment des femmes sur les enjeux qui les concernent directement ?

Intervenant.e.s

 


Logo     End FGM

Ce webinaire est possible grâce au soutien d’Equal.brussels.

Egalités des chances - Service public régional de Bruxelles


No Replies to "Webinaire « Féminisme et antiracisme : perspectives pour la lutte contre les MGF en Belgique »"